Les Chontal, ces « étrangers »

On nomme « Chontal », qui signifierait « étrangers » en nahuatl aztèque, deux groupes du Mexique, très différents entre eux. Les mieux connus sont les Chontal du Tabasco qui sont des Mayas de langue chol. Ils étaient agriculteurs et pratiquaient volontiers la chasse et la pêche. Leur principale ville se nommait Tabasco et elle fut prise par Cortes.… Continuer de lire Les Chontal, ces « étrangers »

Où il est question des éleveurs nomades des steppes eurasiatiques

Mon livre numérique qui présente plus particulièrement des peuples cavaliers nomades, est publié en lecture libre et gratuite sur Atramenta.Un bon complément à 2 de mes œuvres précédentes : « Langues et origines des peuples de l’Europe antique » et « Peuples et langues du Caucase« . Et pour le Grand Nord (des nomades non cavaliers) : « Les peuples… Continuer de lire Où il est question des éleveurs nomades des steppes eurasiatiques

Les Makah et autres Nootka

Les Makah étaient de langue wakashan et constituaient la tribu la plus méridionale de la nation Nootka, sur la pointe au nord-ouest de l’Etat de Washington (aux USA). A la fois marins et commerçants, ils troquaient notamment de l’huile de baleine et des coquillages contre d’autres produits. La chasse à la baleine à l’aide de… Continuer de lire Les Makah et autres Nootka

Les Mosquitos, « la côte des moustiques » et Xucutaco

La Mosquitia est d’abord le pays des moustiques. Des Amérindiens de la « côte des Moustiques » (Honduras et Nicaragua) s’étaient alliés contre les Espagnols à des Anglais venus de Jamaïque. Des tribus plus au sud sont restées néanmoins hostiles aux Britanniques et plus indépendantes. Les Mosquitos se sont aussi métissés avec des Noirs, esclaves fugitifs qui… Continuer de lire Les Mosquitos, « la côte des moustiques » et Xucutaco

L’humanodiversité peut être protégée comme la biodiversité

Il arrive heureusement qu’on aime les différences qui font l’humanodiversité, tout comme la biodiversité est aimable. C’est avant tout l’économie qui crée la mondialisation mais celle-ci n’aboutit pas à produire un monde entièrement uniforme : la mondialisation reste superficielle et dans des domaines précis (la consommation, particulièrement).

Les Kwakiutl du sud de la Colombie Britannique

Les Kwakiutl parlaient un dialecte du wakashan, le kwakwala, du groupe linguistique algonquien. Il resterait environ 200 locuteurs sur les 5.000 membres actuels de la tribu. Ils vivaient dans le nord-est de l’île de Vancouver et sur la côte du continent la plus proche. Leur société était aristocratique et ils célébraient des fêtes du potlatsch… Continuer de lire Les Kwakiutl du sud de la Colombie Britannique

Un extrait de mon recueil aux éditions Le Lys Bleu

Randonnée en solitaire Des feuilles brunes de chênes sylvicolesEt des cortinaires mauves ou jaunesTapissent agréablement le sol.Les pins laissent tomber leurs cônes. Comme assoupi ronronneLe ruisselet que suit une ombreuse sente.Le marcheur aime cet automneLoin de la ville grise et hurlante. À quoi songe ce promeneur ?Il marche seul et sans tristesse.Quand perdit-il son petit… Continuer de lire Un extrait de mon recueil aux éditions Le Lys Bleu

Les peuples du groupe linguistique ouralien dans l’Antiquité

« Les Gréco-Romains ne connaissaient presque rien de ces peuples trop nordiques, ancêtres des Hongrois, des Finlandais et des Estes. Dans l’Antiquité les Méditerranéens ne s’aventurent jamais dans les pays brumeux constamment couverts de neige ou de glace. Dans des régions proches de l’Océan Arctique ou du Golfe de Botnie, les Fenni vivent encore plus au… Continuer de lire Les peuples du groupe linguistique ouralien dans l’Antiquité

Les Koriaks de Sibérie Orientale

« Les Koriaks ressemblent aux Tchouktches tant par la culture que par la langue. Leur territoire se trouve au sud de l’Anadyr, notamment bien sûr dans les monts des Koryaks, et au nord du Kamtchatka. Comme leurs voisins du nord, ils sont donc divisés en deux groupes : les éleveurs de rennes nomades et les pêcheurs plutôt… Continuer de lire Les Koriaks de Sibérie Orientale

Qui sont les ancêtres des Européens ?

Il y a beaucoup à dire sur les ancêtres des Européens. On ne connaît pratiquement rien des langues parlées en Europe Occidentale au Paléolithique et au tout débuts du Néolithique. Puis il y eut de nombreuses immigrations assez massives. Les débuts de l’agriculture ainsi que d’un élevage assez important seraient l’œuvre de groupes venus du… Continuer de lire Qui sont les ancêtres des Européens ?