Les Tates, petite nation iranienne du Caucase

Un extrait de mon livre en préparation sur « Les peuples et langues du Caucase ».

—–
« Les Tates vivent surtout en Azerbaïdjan dans la région d’Apchéron, non loin de Bakou. D’autres se trouvent au Daghestan. Ils sont environ 20.000 aujourd’hui. Leur parler ressemble au persan. Bakou fut une ville majoritairement tate avant sa prise par les Russes au début du 19ème siècle. Cette langue iranienne a fortement régressé au profit du turc azéri. Les Tates sont majoritairement musulmans chiites mais il existe une minorité chrétienne et aussi des Juifs réfugiés dans les montagnes. Ils avaient peut-être été judaïsés à l’époque de l’empire des Khazars. Dans l’Antiquité romaine, on trouvait des Thates à l’Est de la mer d’Azov. Un de leurs souverains se nommait Aripharnes, nom vraisemblablement iranien (« le seigneur glorieux » ?). Ils appartenaient au groupe des Méotes constitué de Sarmates et de tribus caucasiques et iraniennes. La mer d’Azov se nommait alors « Marais des Méotes » (Palus Maeotis). La plus ancienne origine connue des Tates se situe sans doute dans cette région.
Pour illustrer, une carte perso. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s