Les Kichwas d’Amazonie équatorienne

Certains Quechuas d’Équateur (ou Kichwa) ont été déplacés en Amazonie, dans la région de Sarayaku. Ils y survivent de chasse, de pêche, d’agriculture et d’élevage. Quito était devenu la capitale du Nord de l’empire Inca peu avant l’arrivée des conquistadors, ce qui explique la présence de nombreux Quechuas dans ce pays en tant que force d’occupation. Ici il ne s’agit donc pas d’Amérindiens originaires de la forêt : ils ont au contraire été forcés de s’y adapter. Ils sont environ 1 200 aujourd’hui, toujours locuteurs d’un quechua qui s’est éloigné quelque peu de celui du Pérou. Ils résistent à l’implantation d’une firme pétrolière sur leur territoire. Ces Kichwas d’Amazonie ne sont qu’une toute petite partie de ceux qui sont répartis dans l’ensemble du territoire de l’État nommé aujourd’hui Équateur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s