Les Maku et les Makushi

« La langue des Maku appartient au groupe linguistique macro-caribe et possède donc un certain degré de parenté avec le caribe. Ils vivaient sur le haut Orénoque et le rio Negro, un autre groupe sur le haut Guaviare. Chasseurs et cueilleurs mobiles en forêt et rivières, ils étaient réputés pour leur sorcellerie et possédaient un bon curare. Makushi et Macuxi du haut Essequibo leur sont sans doute apparentés et sont considérés comme vrais Caribes. Les Makushi sont actuellement 20 000 au Brésil et 10 000 en Guyana. Les Maku sont plus de 10 000 au Brésil et en Colombie. Les Puinaves (sur le haut Guaviare et l’Uaupes dans le haut Orénoque) parlaient une langue parente du maku. La plupart vivaient en Colombie sur les 2 rives du haut Guaviare. Quelques-uns habitaient sur les rives de l’Orénoque au Venezuela. Il reste 4 000 locuteurs de la langue puinave. »

Ce texte est extrait de mon livre en cours d’écriture sur les peuples autochtones du Bassin de l’Amazone.

Pour illustrer, une carte perso des peuples autochtones de l’Orénoque.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s