Les Shiwiar, tribu de langue jivaro

De langue jivaro comme les Shuar, les Shiwiar vivent au sud de ceux-ci sur les rives du rio Pastaza en Équateur, non loin de la frontière péruvienne. Ils sont moins de 1 000 actuellement mais leur territoire est difficilement accessible. L’État d’Équateur a reconnu officiellement leurs droits sur une partie de leurs terres en 1992. Ils se servent encore aujourd’hui de la sarbacane pour la chasse et pratiquent toujours leur animisme traditionnel. Ils survivent encore uniquement des ressources de leurs forêts.

En illustration, une tête réduite jivaro (image Pixabay). Autrefois les tribus de langue jivaro lançaient des expéditions chez leurs ennemis, coupaient la tête de ceux qu’ils tuaient et la ramenait dans leur village. Puis ils la vidaient en partie, la brûlaient et la remplissaient de sable, la conservant ainsi comme trophée. Qu’on se rassure, ces pratiques ont aujourd’hui disparu… mais certaines de ces têtes réduites ont été achetées autrefois par des collectionneurs européens d’objets rares et elles existent encore.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s