Les Mashco d’Amazonie péruvienne

Les Mashco vivent encore en nomades chasseurs et cueilleurs sur des affluents du rio Madre de Dios au Pérou actuel. Ils sont un peu plus de 500 aujourd’hui et parlent une langue isolée, l’harakmbet, mais qui semble avoir connu de fortes influences de l’arawak des Piros voisins. Cette région de forêts tropicales n’était pas très éloignée de l’andine Cuzco mais elle resta inaccessible aux Incas. Elle ne fut atteinte par les seringueiros que vers 1890, ce qui provoqua les premiers affrontements avec les colons. Depuis l’an 2000 environ, le territoire des Mashco est envahi par des compagnies pétrolières, si bien qu’ils ont repris les armes pour leur résister et, dans la foulée, ils s’en prennent parfois aux villages de colons voisins. C’est ainsi qu’en 2015, deux cents de leurs guerriers ont attaqué Monte Salvado et ont emporté de la nourriture et des animaux domestiques. Ces hostilités avec une nation autochtone qui a réussi à préserver son indépendance jusqu’à aujourd’hui interpelle les autorités péruviennes.

Pour illustrer, une carte perso : les Mashco se trouvent dans la région du Madre de Dios non loin des Piros et dans la plaine au nord-est de Cuzco.

Je propose un lien sur le web qui présente davantage cette tribu :
https://www.actulatino.com/2015/01/05/perou-des-indigenes-isoles-mashco-piro-malmenent-une-communaute-native-en-amazonie/

2 réflexions au sujet de « Les Mashco d’Amazonie péruvienne »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s