Un grand peuple disparu qui n’a laissé que peu de « traces » de son existence.

« La Thrace d’Europe est très bien décrite dès l’époque d’Hérodote. Cet auteur signale que les Thraces ont perdu tous leurs territoires au nord du Danube suite aux conquêtes des Scythes (qui se sont emparés de l’empire des Cimmériens vers −900). Les Thraces ont perdu ainsi plus de la moitié de leur pays. Leurs frontières sont désormais au nord le Danube, à l’est la mer Noire, au sud la mer Égée, à l’ouest l’Illyrie, et on a plus ou moins comme limites : dans la partie nord-ouest la rivière Morava et au sud-ouest la frontière orientale de l’actuelle Albanie.
Le sud-est de la Thrace est dominé à partir du Ve siècle av. J.-C. par le royaume des Odryses, une tribu qui vivait dans l’actuelle Turquie d’Europe et qui a soumis toutes ses voisines. »…
« Les tribus thraces d’Anatolie, toutes originaires de la Thrace européenne, sont restées dans l’Empire perse jusqu’à la conquête de celui-ci par Alexandre de Macédoine. »…
« Suite aux occupations macédonienne puis romaine, la langue thrace a complètement disparu en Europe. En Asie, l’arménien est devenu fort proche des langues anatoliennes par influences. Actuellement, on parle roumain dans l’ancienne Dacie, une langue slave en Bulgarie, grec en Thrace grecque, turc dans les anciens pays thraces de l’actuelle Turquie, slave (macédonien) en Macédoine, albanais au Kosovo… Le thrace a donc été finalement remplacé par des langues très diverses.
La langue thrace a laissé peu d’inscriptions et est surtout étudiée par l’onomastique. La littérature grecque antique procure en effet beaucoup de noms propres et de mots signalés comme thraces. On distingue un dialecte daco-mésien en Roumanie et sur le Danube inférieur. Le thrace appartient au groupe central des langues indo-européennes et semble présenter certaines ressemblances avec l’illyrien (dont dérive indirectement l’albanais). Mais ce sont quand même deux langues bien distinctes.
J’ai relevé 71 noms de tribus thraces au cours de mes lectures d’auteurs antiques. Orphée (personnage mythique) et Spartacus (de la tribu des Maides du Strymon moyen) sont des Thraces célèbres. Cotys, Kersobleptes, Prusias et Rhesus sont des noms de rois thraces. Rubobostes et Burebista sont des noms de rois daces. Dia signifie « Dieu ». Diadzénis est un nom de personne qui veut dire « engendré par Dieu » comme « Diogène » en grec. Nusos signifie « garçon ». Arès et Dionysos (le garçon de Zeus) sont des divinités grecques d’origine thrace. Sbelsurd est le dieu suprême des Thraces et Bendis est assimilée à Artémis. Zalmoxis est le dieu des Gètes (qui croient en l’immortalité de l’âme). Sabazios est le dieu de la bière en Phrygie. Broutos est le nom de la « cervoise » en Thrace. Bria signifie « bourgade » : la colonie grecque Mesambria (actuel Nessebar) porte un nom thrace. Sica est le poignard thrace à lame recourbée. »

Ce texte est extrait de mon livre « Langues et origines des peuples de l’Europe antique ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s