N’y a pus d’saisons !

Un de mes anciens poèmes où il est question du dérèglement climatique, qui s’est particulièrement manifesté aussi pendant cet été de 2021… bien que les problèmes, peu prévisibles et mal contrôlables, y aient été différents.

Une fin d’été sans l’été

Fin d’été sans baignades

Pluie orages et tempêtes

La tornade trouble la fête

Fin d’été sans sérénades

Fin d’été sans floraison

Sans soleil sans chaleur

Sans amour sans bonheur

Fin d’été sans déraison

Sans abeilles finit l’été

Trop de mouches et de moustiques

Trop frais pour un pique-nique

On attend des calamités

Des jardins sans papillons

Des bistrots sans terrasses

Faillite des marchands de glace

Tempête en mer inondations

Fin d’été sans un touriste

La plage a été désertée

Le gîte a perdu ses nuitées

Les skieurs regagnent leurs pistes

Sans chaleur ni déraison

Une fin d’été sans l’été

On préfère chaud le thé

Un temps pour lire à la maison

La bourrasque et les grêlons

Les frelons font leurs valises

Les feuilles volent au vent de bise

N’y a vraiment pu d’ saisons !

(4/8/2017)

J’ai repris ce texte dans mon recueil « Au jardin d’Erato », en lecture libre et gratuite sur le site d’Atramenta.

.

Cliquer sur le lien pour voir la page de ce livre sur le site :

https://www.atramenta.net/lire/au-jardin-derato/78346

6 réflexions au sujet de « N’y a pus d’saisons ! »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s