Les Naga du nord-est de l’Inde

Dans la littérature védique, les Naga étaient des démons à forme humaine mais qui pouvaient se métamorphoser en cobras. Les Indo-aryens les ont rencontrés dans le nord-est de l’Inde, mais ils étaient également présents dans d’autres régions. Ils étaient de bons guerriers puisqu’on leur prête la conquête de Mathura sur les Kouchans.
Ces sont probablement les ancêtres de populations de l’actuel Nagaland, notamment. Celles-ci étaient constituées de chasseurs-cueilleurs, coupeurs de têtes, avec peu d’agriculture… avant de passer sous l’administration britannique au 19è siècle. Ils possèdent toujours la grande majorité de la population au Nagaland et beaucoup sont christianisés. Ils sont minoritaires en Assam, Manipur et Aruchanal Pradesh. Certains groupes habitent dans des régions frontalières de la Birmanie avec l’Inde. Leur langue est tibéto-birmane du groupe lolo. Ils sont divisés en nombreuses tribus dont une trentaine au Nagaland. Ils pratiquaient une forme d’exogamie puisqu’une union ne pouvait exister qu’entre personnes de villages différents. Les Naga revendiquent aujourd’hui plus d’autonomie, aussi bien en Inde qu’en Birmanie. Ils sont encore plus de 3 millions aujourd’hui.

Photo (Pexels) : un guerrier naga.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s