Hérodote, un radoteur en quête d’histoires sans intérêt ?

Hérodote fut une de mes sources principales pour mon livre sur les peuples de l’Europe antique…

Le but recherché par cet auteur était de narrer la guerre qui opposait les Hellènes (les Grecs) à leurs agresseurs, les Perses. Il a donc décrit tous les peuples qui faisaient partie de l’immense empire perse ainsi que leurs ennemis dont les Scythes, les Thraces et les diverses cités et tribus qui constituaient la Grèce de son époque (dont les Pélasges). Donc toutes les forces en présence dans cette guerre, y compris les Carthaginois, simples alliés des Perses et non pas peuple soumis à eux. Ses récits sont vraiment dignes d’intérêt bien que souvent déconcertants. Il est non seulement le Père de l’Histoire mais aussi le Père de la Tolérance envers les nations étrangères. Ceci bien qu’il fut un grand nationaliste grec quand il décrit la résistance face aux despotes orientaux perses. Ce qui ne l’empêcha pas de se faire soudoyer par le tout puissant roi macédonien de son époque (bien avant Alexandre le Grand) ! Il aimait Athènes mais la démocratie lui déplaisait. Et il avait besoin de mécènes très puissants (ceci n’étant pas dit pour l’excuser, bien sûr). Car il a énormément voyagé en parcourant la plupart des pays qu’il décrit pour y mener son enquête, ce qui devait coûter une fortune !

La photo du site Pixabay présente une statue d’Hérodote.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s