Un petit conte où il est question de délivrer la Dame Blanche

Prisonnier de la Dame Blanche Toujours hyper aventureux, l’intrépide chevalier a décidé d’aller délivrer la Dame blanche au château de la Bouillonne. On assure qu’elle languit, prisonnière, dans la plus haute tour depuis plus d’un siècle. Il est plus que temps qu’elle recouvre la liberté et la joie d’exister ! De nuit le téméraire pénètre dans… Continuer de lire Un petit conte où il est question de délivrer la Dame Blanche

Les Moso, une société matrilinéaire encore existante

Les Moso (ou Mosuo) parlent une langue lolo du groupe naxi. Ils utilisent d’ailleurs une écriture très proche de celle des Naxi et leurs croyances animistes ressemblent au dongba. Le bouddhisme tibétain s’est également bien implanté chez eux. Ils vivent aux confins du Yunnan et du Sichuan et sont près de 60 000 aujourd’hui. Ils sont… Continuer de lire Les Moso, une société matrilinéaire encore existante

C’est triste, une maison vide…

Je prépare le tome 6 de mon anthologie poétique perso : la première moitié du 19è siècle, âge d’or du romantisme. Un poème d’Eudoxie Rostopchina (1811–1853, Russie) Vous penserez à moi, mais il sera trop tard,Vers mes steppes déjà je serai repartie ;Pour longtemps, pour toujours, cachée à vos regards.Mon image, soudain par l’absence éclaircie,Vous… Continuer de lire C’est triste, une maison vide…

Un poème de Théodore de Banville (1823-1890)

La chanson de ma mie L’eau, dans les grands lacs bleus Endormie Est le miroir des cieux : Mais j’aime mieux les yeux De ma mie. – Pour que l’ombre parfois Nous sourie, Un oiseau chante au bois : Mais j’aime mieux la voix De ma mie. – La rosée, à la fleur Défleurie Rend… Continuer de lire Un poème de Théodore de Banville (1823-1890)

Un poème de Théophile Gautier

Je suis arrivé au début du 19è siècle dans la préparation de mon anthologie poétique perso. Je vous propose un poème de Théophile Gautier (1811-1872) avec une photo Pixabay. Chinoiserie Ce n’est pas vous, non, madame, que j’aime,Ni vous non plus, Juliette, ni vous,Ophélia, ni Béatrix, ni mêmeLaura la blonde, avec ses grands yeux doux.… Continuer de lire Un poème de Théophile Gautier

Tome II de mon anthologie poétique

J’ai publié le second volume de mon anthologie poétique avec des œuvres de troubadours français puis italiens, dont Bernard de Ventadour, Guillaume de Machaut, Colin Muset, Pétrarque… Textes traduits ou adaptés en français moderne. Il se clôt au 14ème siècle. Il est en lecture libre sur le site et donc en version numérique (pas besoin… Continuer de lire Tome II de mon anthologie poétique