Les Vezo, peuple premier de Madagascar

Les peuples austronésiens le plus anciens de Madagascar seraient les Vazimba et les Vézo.Les Vazimba seraient le peuple de la forêt et les Vezo, le peuple de la côte.Les Vezo devinrent pêcheurs sur les côtes du sud et de l’ouest. Leurs derniers descendants sont aujourd’hui parmi les ultimes nomades du pays et vivent surtout de… Continuer de lire Les Vezo, peuple premier de Madagascar

Une antique peur de blesser la Terre-Mère ?

« Si les anciens Berbères s’adonnent volontiers à l’agriculture, à l’élevage, au commerce transsaharien (sur de courtes distances), ils ne semblent guère aimer la métallurgie et l’extraction des minerais. Leur outillage ou leur armement restent le plus souvent en pierre ou en bois. Certains historiens prétendent même que l’Afrique du Nord (sauf l’Égypte) n’a pas connu… Continuer de lire Une antique peur de blesser la Terre-Mère ?

Mon livre sur la révolte de Pontiac

Après la guerre de sept ans, les Français vaincus doivent céder notamment le Canada et la région des Grands Lacs aux Anglais. Les Ottawa de Pontiac incitent les Amérindiens à reprendre les forts abandonnés par les Français et occupés par les Anglais. Ils craignent en effet l’invasion de leurs territoires par les colons britanniques. Ils… Continuer de lire Mon livre sur la révolte de Pontiac

Les Seneca alliés de Pontiac

Les Seneca (ou Tsonnontouans) faisaient partie de la Ligue des 5 Nations iroquoises. Ils en constituaient le groupe le plus méridional et occidental et ils vivaient au sud du lac Ontario non loin des Cayuga et des Onondaga. Ils habitaient dans des « longues maisons » typiques de la culture iroquoise et étaient agriculteurs autant que chasseurs.… Continuer de lire Les Seneca alliés de Pontiac

La révolte de Pontiac

On ne connaît pratiquement rien de la vie de Pontiac antérieurement à la guerre de sept ans. D’autres chefs semblent avoir régné sur les Outaouais avant 1760. Ce qui est sûr, c’est qu’il commande la bande près de Détroit en 1760 et qu’il accepte la domination des Anglais quand ceux-ci occupent le fort après la… Continuer de lire La révolte de Pontiac

Un clan anti-français parmi les tribus algonquiennes

Les Maskoutins (ou La Nation du Feu) étaient nommés Asitaguéronons par les Hurons. De langue algonquienne, ils ont vécu au sud du lac Michigan mais se sont dirigés plus à l’ouest par la suite, sur les deux rives du haut Mississippi. Leurs alliés Kickapou, Fox et Sauk habitaient entre le lac Huron et le lac… Continuer de lire Un clan anti-français parmi les tribus algonquiennes

Les Hurons, la descente aux enfers d’une grande nation amérindienne

Les Hurons (ou Wendat) auraient dominé à une époque très ancienne une ligue nommée « Adirondak » qui réunissait avec eux les Ériés, les Petun et les Attiwandarons (nommés plus tard Neutres). Elle a sans doute été créée pour ne pas tomber sous une domination algonquienne mais aussi pour pouvoir rivaliser avec les Iroquois. Néanmoins l’union des… Continuer de lire Les Hurons, la descente aux enfers d’une grande nation amérindienne

L’empire éphémère des Iroquois

Redoutables guerriers et bien armés grâce à leur troc avec les Anglais, les Iroquois vont tenter de fonder un véritable empire dans la région orientale des Grands Lacs et en direction de la côte Est (où ils soumettent par exemple les Delaware et leurs alliés). Ils éliminent presque complètement les tribus adverses mais en réduisent… Continuer de lire L’empire éphémère des Iroquois

Les Cree, des Amérindiens qui furent conquérants

D’abord semi-nomades entre le lac Supérieur et la Baie de James, les Cree (ou Cris), se sont étendus par la suite vers l’ouest et vers le nord dans les forêts subarctiques. C’est donc au nord des Ojibwa-Chippewa que les premiers explorateurs français de la région les ont rencontrés : ils les ont nommés Cristinaux. Ils étaient… Continuer de lire Les Cree, des Amérindiens qui furent conquérants

Les Algonquins, des Amérindiens du Canada

Les Algonquins habitaient au long du fleuve Ottawa, sur la rive gauche du Saint Laurent et au nord du lac Ontario. La langue ressemble à l’ojibwa. Les linguistes l’ont prise comme référence pour nommer « le groupe linguistique algonquien », qui comprend un nombre impressionnant de tribus au Canada et aux USA. Les Algonquins proprement… Continuer de lire Les Algonquins, des Amérindiens du Canada