Les Mic-mac, premier peuple de l’Acadie

Les Mic-mac (ou Elnou) sont une fédération de tribus de langue algonquienne et parente des Abenaki. Ils vivaient sur la Péninsule de Gaspé, au Nouveau-Brunswick, en Nouvelle-Ecosse et sur l’île du Prince Edouard. La tribu du grand sagamo (=sachem) résidait sur l’île du Cap-Breton. Les Mic-Mac étaient 13.000 en 1990 et ils seraient 20.000 aujourd’hui.… Continuer de lire Les Mic-mac, premier peuple de l’Acadie

Les Makah et autres Nootka

Les Makah étaient de langue wakashan et constituaient la tribu la plus méridionale de la nation Nootka, sur la pointe au nord-ouest de l’Etat de Washington (aux USA). A la fois marins et commerçants, ils troquaient notamment de l’huile de baleine et des coquillages contre d’autres produits. La chasse à la baleine à l’aide de… Continuer de lire Les Makah et autres Nootka

Les Gitxsan du nord-ouest canadien

Les Gitskan (ou Gitxsan) sont une tribu importante de langue chimmesyan (du groupe linguistique pénutien) qui vit au Canada, en Colombie britannique, dans la vallée de la haute Skeena. Leur culture est typiquement celle du nord ouest (maisons et vaisseaux en bois de cèdre, couvertures d’apparat en laine de chèvre des montagnes rocheuses…)comme chez leurs… Continuer de lire Les Gitxsan du nord-ouest canadien

Coureurs de bois français et métis de la Rivière Rouge

Extrait de ma nouvelle « Viens à la Rivière Rouge », romance qui plonge le lecteur dans l’univers des métis canadiens avant leur soumission par l’Etat devenu anglophone : « Nous ne sommes plus pareils à nos ancêtres, les « coureurs de bois » français. Mais nous sommes fiers de l’héritage inestimable qu’ils nous ont légué. Ils avaient… Continuer de lire Coureurs de bois français et métis de la Rivière Rouge

La révolte des métis du Canada

On nommait « coureurs de bois » les Canadiens (à l’époque du Canada français) qui visitaient les tribus indiennes pour leur acheter des fourrures. Les métis du Canada étaient majoritairement descendants de « coureurs de bois »  français ayant « épousé » des Indiennes.  Ces métis étaient regroupés, leur village principal se nommait « Batoche » et ils se donnaient un nom qui ressemble… Continuer de lire La révolte des métis du Canada

Nadénés et fédération tlingit (de langue déné) au sud de l’Alaska

Groupe linguistique déné —— C’est « Le second groupe à être passé plus récemment que les autres d’Asie en Amérique, il compte plus de 145 tribus. Sa culture comporterait des traits « sibériens ». On trouve ces peuples en Alaska, dans l’Ouest du Canada et des USA, dans la Grande Prairie, au Sud-ouest des USA… Continuer de lire Nadénés et fédération tlingit (de langue déné) au sud de l’Alaska

L’Amérique amérindienne dans le prolongement de la Sibérie

La plupart des peuples Amérindiens provenaient de Sibérie, depuis environ 40.000 ans avant JC jusqu’à une époque antérieure à notre ère de quelques millénaires pour les derniers passages. Dans la taïga et la toundra, « la culture sibérienne » (arctique et subarctique) était une des plus « misérables » et des plus stables au monde, de par la rudesse… Continuer de lire L’Amérique amérindienne dans le prolongement de la Sibérie

Les Inuits et les Aléoutes, peuples du froid et de l’hiver

Nommés  « Esquimaux » par les Algonquins, les INUITS sont un peuple vivant essentiellement dans les terres arctiques, le plus souvent sur la glace. En dehors du travail artisanal, des jeux et de récitals de contes, leurs principales activités sont la chasse et la pêche. Des conflits éclataient  parfois avec des peuples des forêts subarctiques (Athabascans ou… Continuer de lire Les Inuits et les Aléoutes, peuples du froid et de l’hiver

Acadie et Cajuns

Les Français ont nommé « Acadie » une région du Canada qui leur semblait vivre encore au temps de « l’âge d’Or », en raison des mœurs paisibles et simples des autochtones, les Abénakis Micmacs. Le mot « Acadie » est en fait une déformation d’Arcadie. Les Pélasges d’Arcadie (dans le Péloponnèse) étaient, dans l’Antiquité,… Continuer de lire Acadie et Cajuns