Un chant nahuatl qui célèbre le printemps

Certaines villes amérindiennes de l’Empire Aztèque au Mexique aimaient la poésie (en langue nahuatl), possédaient une école de poésie et organisaient des concours de poésie. Certains de leurs rois furent d’ailleurs des poètes. Des villes éprises de poésie, mais ce ne fut pas le cas de Mexico, la très militaire capitale des cruels Aztèques : il… Continuer de lire Un chant nahuatl qui célèbre le printemps