C’est triste, une maison vide…

Je prépare le tome 6 de mon anthologie poétique perso : la première moitié du 19è siècle, âge d’or du romantisme. Un poème d’Eudoxie Rostopchina (1811–1853, Russie) Vous penserez à moi, mais il sera trop tard,Vers mes steppes déjà je serai repartie ;Pour longtemps, pour toujours, cachée à vos regards.Mon image, soudain par l’absence éclaircie,Vous… Continuer de lire C’est triste, une maison vide…