Un poème de ma bohème d’autrefois

Je vous propose un de mes poèmes de jeunesse repris dans mon recueil « Chemin faisant avec ma Muse »

Une nuit lumineuse

Cette nuit la lune est pleine
Es tu loin ou près de moi
Lune en aimable sirène
S’est parée de ta voix
Pour que ma nuit soit sereine

Chaque fois que la lune est pleine
Je me sens loin et près de toi
Quand donc finira ce dilemme
Reposé une fois par mois
Cette question me paraît vaine

Et quand la lune n’est pas pleine
Je suis seul avec mon émoi
Je vais par où le vent me mène
L’alcool chauffe autant que tes doigts
Je vois partout des Marylène

Mais ce ne sont pas Marylène
(Allez donc comprendre pourquoi)
Alors je veux que tu reviennes
Que l’avenir soit l’autrefois
Et qu’à nouveau l’on s’appartienne

Cette nuit la lune est pleine
Tu es là tout contre moi
(Ton fantôme) ­ Adieu ma peine
Céans notre amour est roi
Cette nuit je te sens mienne

© Raymond Delattre

Photo libre de droit du site Pixabay

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s