Mystère de la langue initiale indo-européenne

La langue-mère indo-européenne apparue vers 4000 avant notre ère a donné par la suite naissance à de nombreuses langues descendantes.

L’européocentrisme est une erreur en Histoire ancienne. L’Europe occidentale et nordique n’était pratiquement qu’un désert de forêts avant les contacts commerciaux et culturels avec la Méditerranée (Proche-Orient, Phénicie, Grèce). Ces peuples européens à l’époque chalcolithique (âge du cuivre) ne possédaient pas une culture indo-européenne et on ignore tout de leur langue (sauf peut-être quelques mots de l’onomastique). Les Indo-Européens ont envahi l’Europe occidentale en deux temps : vers 2000 avant notre ère (à l’âge du bronze avec des chars tirés par des chevaux) puis vers -1000 (en y apportant l’usage du fer : les Gaulois ou Celtes avec des cavaliers armés légèrement en plus des chars : Hallstatt). Contrairement à ceux de l’âge du bronze en Europe (Mycéniens, Luviens, Ligures préceltiques, premiers Thraces…), les Indo-Européens arrivés 1000 ans plus tard, à l’âge du fer, ne respectèrent plus la culture des peuples autochtones et imposèrent leurs propres choix culturels (les Doriens, les Gaulois, les Illyriens, les Baltes…) Ils firent disparaître d’importantes civilisations autochtones (les mégalithes, le minoen, l’hatti pré-indoeuropéen, les Pélasges notamment).

Une autre erreur est de croire que tous les peuples de race blanche sont des Indo-Européens mais par contre je laisse aux scientifiques le choix de l’origine de la race blanche (Caucase, Anatolie, Toundra etc.). La race (qui est acquise à la naissance) n’a rien à voir avec la langue (dont indo-européenne) qui s’apprend avec l’éducation, notamment avec les premiers balbutiements éducatifs d’une mère devant son enfant !

Deux FATALES ERREURS actuellement. Premièrement de croire que la langue indo-européenne est originaire d’Anatolie. Les peuples d’autres langues et de cultures non indo-européennes y ont précédé dès le Néolithique les Indo-Européens. C’était connu des Hittites et des Mycéniens eux-mêmes. Comment peut-on se tromper ainsi ? Sans parler d’Hérodote plus tard qui affirme que les Pélasges ont précédé les Grecs en Mer Égée et sur son pourtour !

Secondement le Caucase a été occupé par des peuples de langue caucasique depuis le Néolithique, bien avant l’existence de la langue-mère indo-européenne vers 4000 avant notre ère. Ils ont été les premiers à créer la métallurgie du fer. Ces peuples montagnards ont conservé aujourd’hui leurs langues qui ne sont nullement indo-européennes. Ils sont toujours présents aujourd’hui pour démontrer que le Caucase n’a jamais été indo-européen dans l’Antiquité malgré la conquête arménienne, russe, iranienne plus tard. Il n’est pas turc non plus mais est resté « caucasique » comme jadis et les Turcs ne sont installés que dans quelques régions. La Géorgie notamment possède sa propre Histoire qui remonte à une haute Antiquité. Bien malin qui pourrait prouver que la langue géorgienne serait d’origine indo-européenne. Par contre elle a précédé dans le temps et influencé en partie par son vocabulaire la langue indo-européenne qui dès ses débuts fut proche du Caucase. Alors des tricheurs essaient de prouver qu’elle était indo-européenne à l’origine.

Mais qui veut encore vraiment connaître actuellement l’origine de la langue initiale indo-européenne, sauf peut-être des Ukrainiens et des Russes dont la langue slave fut pourtant longtemps en marge de l’indo-européen dans les steppes boisées d’Ukraine et plus au nord ?

Sur l’image, j’ai choisi le modèle kourgane, le modèle néolithique sert sans doute à certains historiens à définir l’origine de la race blanche. Décidément je ne serai jamais d’accord avec Adolf Hitler et avec ses sbires (qui semblent renaître de leurs cendres) !

2 réflexions au sujet de « Mystère de la langue initiale indo-européenne »

    1. Vers 2500 avant notre ère et auparavant, on sait en tout cas où les Indo-Européens ne se trouvaient pas puisque ces régions étaient occupées par des peuples d’autres cultures et d’autres langues. Ils n’étaient pas sur le pourtour de la Méditerranée ni au Moyen-Orient ni en Anatolie ni dans le Caucase ni en Inde ni en Iran ni même en Europe Occidentale. Ce qui renforce l’hypothèse de leur présence alors dans les steppes eurasiatiques.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s